La formation professionnelle continue pré-qualifiante

Sommaire

Dans le cadre de la formation professionnelle, vous pouvez poursuivre une formation pré-qualifiante. Vous pourriez également faire un bilan de compétences, une remise à niveau, une mise à jour ou un perfectionnement.

Bon à savoir : la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a donné une nouvelle définition de l'action de formation en y incluant les actions d'apprentissage et a remplacé le terme « formation professionnelle continue » par « formation professionnelle » dans le Code du travail.

À qui s'adresse la formation pré-qualifiante ?

La formation professionnelle pré-qualifiante s'adresse à tous les adultes qui ont défini et finalisé leur projet de formation. La formation pré-qualifiante constitue le prologue de votre formation professionnelle.

Bon à savoir : l'article L. 6111-6 du Code du travail, issu de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018, vous permet aussi de faire appel à un conseil en évolution professionnelle (CEP). Ce dispositif d'accompagnement gratuit et personnalisé est ouvert à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle. Il inclut un entretien individuel, un conseil visant à définir son projet professionnel, et un accompagnement dans la mise en œuvre de ce projet. Adressez-vous à Pôle emploi, l'APEC, une mission locale, ou CAP emploi.

But de la formation professionnelle continue pré-qualifiante

Selon les organismes, la formation pré-qualifiante est aussi appelée stage préparatoire, d'insertion ou de pré-professionnalisation.

La formation pré-qualifiante constitue :

  • un laisser-passer à la formation professionnelle ;
  • une aide à la validation de votre projet ;
  • un aperçu du métier et de la formation que vous visez ;
  • un premier pas dans les habitudes de la formation.

Le contenu de la formation continue pré-qualifiante

Une formation pré-qualifiante dure généralement de quelques semaines à quelques jours et est toujours liée à la formation professionnelle que vous envisagez de suivre par la suite.

Ce stage préparatoire à l'entrée en formation vous apporte :

  • un approfondissement des connaissances techniques nécessaires à l'entrée en formation ;
  • des éléments de base qui seront approfondis lorsque vous entrerez dans la formation ;
  • des méthodes de travail qui vous serviront pendant la formation et dans votre activité future.

Comment y accéder ?

Les stages de pré-qualification sont généralement proposés par l'organisme auquel vous avez fait appel dans le cadre de la formation professionnelle. La formation pré-qualifiante constitue la première étape de votre projet de formation et peut avoir été définie dans le cadre d'un bilan de compétences.

La formation pré-qualifiante peut être réalisé dans le cadre :

Bon à savoir : Moncompteformation est un nouveau service disponible via le site www.moncompteformation.gouv.fr ou une application mobile, qui permet à l’intéressé de savoir de combien d’euros il dispose pour se former, de trouver une formation, et de la payer avec ses droits à la formation.

Si vous êtes demandeur d'emploi, la formation pré-qualifiante entre dans votre projet de formation et peut être prise en charge.

Dans le cadre des mesures de la loi Travail du 8 août 2016 concernant la formation professionnelle, le compte personnel d'activité (CPA) a été mis en place au 1er janvier 2017. Il regroupe les droits issus du compte personnel de formation (CPF), du compte professionnel de prévention (C2P) et du compte engagement citoyen (CEC). Il permet d'utiliser les droits acquis sur ces différents comptes pour effectuer des formations et favorisera l'accès aux services de « conseil en évolution professionnelle », avec notamment des bilans avant et après une formation.

Bon à savoir : depuis le 16 avril 2023, les frais relatifs à une action de formation, un bilan de compétences ou une action de VAE permettant d’accéder à un emploi non exposé aux facteurs de risques professionnels. Les points du compte sont convertis en euros pour abonder le compte personnel de formation de son titulaire dans le but de financer les coûts engendrés par ce projet (article L. 4163-8-1 du Code du travail nouveau).

Depuis le 1er janvier 2019, le CPF est crédité en euros et non plus en heures (loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018). Depuis octobre 2019, les droits sont affichés uniquement en euros.

Bon à savoir : depuis le 19 janvier 2017, le CPA est ouvert aux fonctionnaires, agents contractuels et ouvriers des établissements industriels de l'État des trois fonctions publiques. Il comprend alors le CPF et le CEC. Leur CPF est automatiquement alimenté depuis le 1er semestre 2018. Pour les travailleurs indépendants, le CPA sera alimenté en 2020 au titre des activités exercées en 2018 et 2019.

À noter : le C2P remplace le compte personnel de prévention de pénibilité (C3P) depuis le 1er octobre 2017.

Aussi dans la rubrique :

Mettre toutes les chances de son côté

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider